Où sommes-nous ?
 

Rhum Botran du Guatémala.



Botran, la première famille productrice de rhum du Guatemala


etiquette botran


A l'origine ce nom était surtout connu dans le domaine de la production de canne à sucre.


L'héritage de la famille Botran a commencé à Quetzaltenango, une ville située dans les hautes terres du Guatemala.


C'est là que cinq frères ont découvert les conditions idéales de la haute altitude, qui ralentissent le vieillissement du rhum.

Depuis la création de "Industria Licorera Quezalteca" en 1939, la famille Botran fût impliquée dans les moindres détails de la production de leur rhum.


C'est en grandissant et en ne sélectionnant que les meilleurs cépages de canne à sucre dans les domaines Guatémaltèque leur appartenant, que la famille Botran veille à ce que la matière première de leurs rhums dépasse même les normes les plus strictes.


Mais le vrai caractère du rhum Botran est né de leur adaptation unique d'un processus de vieillissement séculaire appelé « Sistema Solera » qui consiste à mélanger méticuleusement des rhums jeunes et plus âgés pour qu'ils vieillissent ensemble pendant des années dans une combinaison de vieux fûts de chêne blanc.

En adoptant une approche pratique à travers l'ensemble du processus, Botran - la première famille de rhum guatémaltèque - continue d'alimenter avec soin sa réputation en tant que producteurs de la plus haute qualité de rhums du monde. Notre Reserva et Solera 1893 n'en fini pas de gagner et d'être acclamé par la critique par la reconnaissance de leur complexité, leur profondeur, la richesse et la finale sur des notes douces.


 


La terre où le rhum se nourrit:


carte guatemala


Idéalement situé entre le Nord et Amérique du Sud et encadré par les océans Pacifique et Atlantique, le Guatemala est un pays riche en biodiversité et en écosystèmes variés.


Il y a également des sols volcaniques riches et un climat idéal pour la culture de la canne à sucre, la matière première des rhums premiums Botran.

Pour être labellisé «rhum», les normes du Guatemala exigent que seul le miel vierge de la première presse de la canne à sucre soit utilisée. Mais la canne à sucre ne représente qu'une partie de l'histoire.

Les rhums du Guatemala se distinguent également par leur unique processus de vieillissement à haute altitude dans les montagnes.


L'altitude et la température basse restreignent l'évaporation ce qui permet aux rhums de mieux adopter leurs profils de goût individuels.


Faire un rhum "élevé" de cette manière est une forme d'art unique, qui a soigneusement été conservé et enrichi au fil des années.

Pendant plus de six décennies, Botran a contribué à cette grande tradition du Guatemala.


Le dévouement sans faille de la famille Botran dans la recherche de la qualité gustative optimale se retrouve dans chaque étape du processus.


Des champs de canne à sucre jusqu'a la distillation, et du vieillissement à l'assemblage final.


 


 


 


 De la canne au rhum:


plan de maturation botran


Canne à sucre:


cannes a sucre botran


L'élaboration des rhums Botran commence dans nos plantations en Retalhuleu, situé dans le sud de Guatemala.


Cet emplacement a spécialement été choisi pour la qualité de ses sols: argileux, des sols volcaniques qui sont en permanence baignés par le soleil.


Des conditions idéales pour cultiver la canne à sucre qui produit la meilleure matière première pour nos rhums: le miel de canne à sucre vierge.

Notre savoir faire et notre connaissance des cépages nous permet d'atteindre le meilleur rendement possible en matière de sucre, pour donner à nos rhums leur caractéristique propre : leur teinte riche et sombre.


La famille Botran produit ses propres cannes à sucre depuis près d'un siècle, et tout se savoir faire se retrouve évidement dans chaque bouteille.


 


Presse et mélasse:


presse et melasse botran



La canne brut est livrée à notre distillerie pour subir sa première pression.


Le jus extrait de la canne à sucre au cours du pressage, est chauffé pour éliminer l'eau et les impuretés pour créer des «miels de cannes à sucre vierges», qui contiennent une haute teneur naturelle en sucre.


Cela constitue la base pour la distillation exceptionnelle de nos rhums bruns.


 


 


Fermentation et distillation:


distillation et fermentation Botran


Dans le processus de fermentation du rhum Botran, le miel vierge est fermenté par l'utilisation d'une souche de levure exclusive qui permet au sucre de se transformer en alcool.


Ce processus ajoute certaines caractéristiques de goût et d'arôme unique qui se retrouveront à l'assemblage final.


Le processus de fermentation dure environ 120 heures.

Ces Rhums sont distillés en continue dans des colonnes qui contiennent des raccords en cuivre.


Ce système permet à la distillation d'être beaucoup plus homogène que ce que l'on obtiendrait grâce à un alambic.


Le produit ainsi fermenté, est chauffé à la vapeur jusqu'à ce qu'il atteigne un point où l'alcool s'évapore.


Cette vapeur d'alcool passe dans des condenseurs où elle est capturée à nouveau.


 


Système Solera:


botran futs


L'étape finale du processus de Solera est la phase du "mariage", au cours de laquelle le rhum se repose jusqu'à un an, pour permettre aux saveurs de s'assembler et de venir à maturité.


Lorsque le Maître de Chai détermine que le mélange est prêt, le rhum est transporté dans des fûts soigneusement scellés à nos installations d'embouteillage.


 Sources: Maison Botran et Dugas.


 

Rédigé le  14 juin 2012 17:18 dans Nouveauté de produits  -  Lien permanent
Voir le produit associé

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.